Vente de maison à Izon : comment calculer son prix en viager ?

Partager sur :
Vente de maison à Izon : comment calculer son prix en viager ?

Définir précisément le prix d’un bien est une étape importante d’une vente de maison à Izon. Cela est d’autant plus nécessaire si la vente se fait en viager. Pour les séniors qui ont recours à cette option, le viager permettra de vendre le bien, tout en continuant à occuper son logement. Vous avez besoin de faire un calcul du viager ? Cette estimation doit se baser sur des critères spécifiques.

Quelle méthode pour calculer un viager occupé ?

La vente d’une maison ou d’un appartement en viager occupé constitue d’abord une solution pratique pour le vendeur. Le sénior peut continuer à vivre à son domicile, tout en recevant une rente mensuelle. Cette dernière est valable durant toute son espérance de vie. Un bouquet est perçu à l’établissement de l’acte de vente auprès du notaire. Il s’agit d’une somme d’argent qui précède la perception de la rente viagère. Le calcul de la valeur en viager se base principalement sur une estimation de la valeur du bien. Celle-ci est la même que pour toute autre transaction immobilière. Le bien mis en vente est estimé en fonction de son emplacement, de son état, de sa superficie, mais aussi de ses aménagements. L’estimation tient compte d’une décote d’occupation. Grâce à ces éléments, il sera possible de déterminer le montant du bouquet et de la rente viagère.

Viager libre ou sur deux têtes ?

Le viager libre permet de vendre la pleine-propriété sans attendre. Le calcul d’un viager libre ne tient donc pas compte d’une décote d’occupation. Le bouquet, tout comme les rentes, est estimé sur la valeur vénale du bien. Il est aussi possible de faire un calcul du viager sur deux têtes. L’estimation se base sur les mêmes barèmes. Toutefois, l’espérance de vie et les taux sont calculés à partir d’un tableau sur les couples.